Juste Heddy

« (…) tout se complique quand tu d’viens adolescent,
Faut du zeille et j'suis pris entre deux feux incandescents.
Tout s'accélère, j'ai des problèmes scolaires,
Pas parce que j'suis con mais parc’ qu'il me faut un salaire.
La France est un pays ou les ambitieux se meurent,
Mon prof m'a dit « tu réussiras jamais jeune beurre »

Alors je fume, alors je bois,
Je traine de hall en hall maman s'inquiète pour moi.
Fuck l'école alcool et cannabis !
J'perds mon temps j'me saoule et j'me tue a l'hotel Ibis. »

Extrait de Allo Maman bobo de L’Algérino

Les paroles de la chanson « Allo Maman Bobo » de l’Algérino, rappeur marseillais, résume pour une part la vie d’Heddy Salem, jeune homme d’une vingtaine d’années, né dans les quartiers Nord de Marseille.
Alors qu’Heddy venait de découvrir le théâtre, nous nous rencontrons lors d’un atelier que je donne à de jeunes comédiens en janvier 2016. Je suis bouleversé par sa personnalité brute et sensible. C’est avec le désir de creuser cette rencontre que nait ce portrait chorégraphique en solo.
Ce sera entre autres l’occasion d’aborder la relation qu’il entretient à ses racines et à sa famille. L’occasion également de se confronter à un parcours de vie composite, dans lequel l’armée a été un virage important. Son rapport au mouvement en est pétri, nourrissant une physicalité rigoureuse, énergique et sans fioritures. Physicalité d’autant plus énergique qu’Heddy a aussi une grande pratique de la boxe, qui alimente intrinsèquement son rapport à la chorégraphie. L’écriture de la pièce sera également composée d’autres éléments biographiques, tels que la passion qu’il voue, en éternel adolescent, à Dragon Ball Z ou son parcours de supporter de l’Olympique de Marseille aux slogans sans équivoque.
La complexité de cette personnalité offre un éventail de ce que constitue ce nouveau portrait.

  • Mickaël Phelippeau

projet chorégraphique de Mickaël Phelippeau
interprétation Heddy Salem
création lumière Abigail Fowler
regard extérieur Marcela Santander Corvalan
production, diffusion, administration Fabrik Cassiopée – Isabelle Morel et Manon Crochemore

production déléguée bi-p association
coproduction Le Merlan, scène nationale de Marseille (FR), Centre Chorégraphique National de Caen en Normandie (FR)
avec le soutien de l’Institut français de Casablanca, dans le cadre de son programme de résidences artistiques et culturelles 2017 et de KLAP maison pour la danse à Marseille

crédit photo : Mickaël Phelippeau