Paris 2006-2012

Paris 2006

Après avoir utilisé un appareil photographique analogique, je poursuis en 2006 la démarche bi-portrait avec un appareil numérique, démarche entamée deux ans auparavant.
celle-ci s’accompagne alors d’une fixité et d’une obsession formelle en terme de cadre, de tenue vestimentaire et de pose.

La logique de classement des bi-portraits utilisée ici est celle de la chronologie, comme pour la plupart des séries suivantes.

Le bi-portrait commence en janvier 2004 lors d’un atelier sur lequel je suis invité en tant que chorégraphe. Au fur et à mesure, et aussi parce que je veux remettre en question le médium que je pratique, je propose aux étudiants de les rencontrer individuellement avec un protocole quotidien d’échange de tenue. Un double portrait photographique atteste ce moment. Ceci permet alors un échange plus privilégié, plus fluide et plus “décomplexé”.