Body Swap - "Qui a égaré ma gazelle?"

Projet de coopération culturelle triangulaire entre le Liban, l’Allemagne et la France, Body Swap imagine l’immersion de trois chorégraphes dans l’univers et le quotidien de chacun, comme un échange en miroir, un accueil en résidence de l’ordre de l’intime et du partage.

A tour de rôle, chaque chorégraphe reçoit chez lui les deux autres participants pour une dizaine de jours : il leur fait découvrir et partager son intimité, son entourage au sens large et ensemble ils travaillent et s’imprègnent de ce qui les entoure pendant cette période.
L’étape finale est la restitution de l’objet chorégraphique produit à Beyrouth. La finalité de Body Swap n’est pas encore connue, elle sera dessinée par les trois chorégraphes au cours de leur processus d’échanges et de création.

Dialogue singulier entre l’Europe et le Moyen-Orient, Body Swap est un dialogue à long terme, une rencontre à la fois ouverte et encadrée entre trois danseurs issus d’horizons et de cultures différentes.
Plus d'informations ici

« Après 10 jours de travail en Allemagne, 10 jours au Liban et 10 jours en France nous prenons conscience aujourd'hui que nous sommes au début d'un processus.
Ce projet nous amène à nous rencontrer, à partager notre quotidien, à découvrir le contexte de travail et de vie des autres.
Il est la rencontre de 3 corps, ce qui les rassemble et les différencie ainsi que les fantasmes qu'ils engendrent.
Nous utilisons des stratégies d'imitation, de transmission et d'interprétation. Nous explorons le potentiel du malentendu et de l'égarement comme une manière d'interagir entre nous et faire de nouvelles découvertes.
Nous développons une piste de travail, celle d'un mouvement permanent nourri de nos cultures, nos désirs, nos formations, nos stéréotypes, nos projections. C'est une balade spontanée entre des héritages gestuels et sonores.
Pour ce faire, nous proposons un titre : Qui a égaré ma gazelle ? »
Ali Chahrour, Hermann Heisig & Mickaël Phelippeau
Plus d'informations ici

Le projet Body swap est une initiative commune du Goethe Institut Liban et de l’Institut français du Liban, qui bénéficie du soutien du Fonds culturel franco-allemand en 2015, associant trois danseurs / chorégraphes : Ali Chahrour (Liban), Hermann Heisig (Allemagne) & Mickaël Phelippeau (France)
Avec l'aide de l'Echangeur - CDC Hauts-de-France